• Trucs et astuces contre une sinusite récalcitrante

    Pour contrer une vilaine sinusite « sèche » (c’est-à-dire sans rhume, sans écoulements, de celle qui vous fait parfois penser qu’en fait, vous avez une tumeur au cerveau ! ), j’ai testé pour vous (mais ça doit valoir pour les sinusites « mouillées » -  doux euphémisme ) :

    - l’épluchage d’oignons : résultat moyen . Si l’oignon est bien connu pour nous picoter l’oeil et la narine, il ne provoque jamais que d’insipides pleurnicheries peu capables d’aider le corps à évacuer ce qui semble être des mètres cubes de morve.

    - regarder des films / téléfilms tristes : résultat encourageant. Une vive émotion provoquée par une scène poignante, déchirante déclenchera de salutaires écoulements et libère les sinus pour une période bénie de … quelques heures. Le hic, c’est qu’il est difficile de savoir à l’avance si telle ou telle oeuvre est susceptible de vous bouleverser, et vous n’avez pas que ça à faire. Cette méthode vous condamne alors à revoir et revoir encore la fin de « Titanic », les dernières 45 minutes de « Out of Africa », les passages les plus crève-coeurs de « Trente Millions d’Amis », enfin bref, tout ce que vous avez placé dans votre panthéon personnel du crève-coeur (et … oui … « Titanic » is part of mine ! ).
    Il n’est pas conseillé de se remémorer des épisodes douloureux de votre vie : vous avez de grandes chances d’éradiquer la sinusite, mais aussi de sombrer dans la déprime …

    - verser quelques gouttes de jus de citron pur dans la narine, tête renversée : résultat radical .. Trop ! L’effet est quasi instantané, et l’espace de quelques secondes, vous vous demandez si vous ne venez pas de commettre l’erreur de votre vie, tant les vifs picotements semblent dépasser la stricte zone du sinus. " Merde, j’ai du jus de citron dans le cerveau, c’est sûrement dangereux !" .
    Le citron est connu pour ses vertus détartrantes, et il est manifeste qu’il décape à fond ; vous pleurez, mouchez, reniflez, toussez, déglutissez, dodelinez durant près d’une heure. Ensuite, les sinus sont pratiquement vidés. Le médecin que nous avons interrogé déconseille néanmoins de telles pratiques. Il n’en conteste pas l’efficacité (avec un petit sourire narquois tout de même) mais en souligne le caractère très irritant pour la muqueuse.
    Parce que les sinusites « mouillées », avec mouchages pétaradants et trompettants, ça vous déglingue pas la muqueuse, peut-être ?

    - mouchages forcés répétés : résultat nul et affligeant. On se mouche quand l’encombrement est là, tout près de déborder, mais même avec la meilleure volonté du monde et des abdos toniques, vous ne parviendrez pas à faire s’écouler quelque chose qui se planque loin, là-bas, entre la tempe et l’oeil. Et se mettre le doigt dans l’oreille pour pousser ne sert à rien !

    - les inhalations à l’eucalyptus : résultat correct. On peut utiliser de l’huile essentielle d’eucalyptus avec un peu de menthe, de thym, le tout versé dans un gros bol d’eau chaude. Recouvrez votre tête et le bol et inhalez. A ne pas faire si votre shampooing date du matin, si vous souffrez d’un léger asthme, si vous êtes claustrophobes. Et même sans être asthmatique ou claustrophobe, j’ai trouvé insupportable d’y passer plus de deux minutes … A faire en revanche si vous souhaitez nettoyer et assainir la peau de votre visage aussi … En ces temps de crise, on ne refuse plus les formules « 2 en 1″, n’est-ce pas …

    - les infusions de lavande + thym : résultat tout à fait correct. Une cuillère à café de fleurs de lavande et une cuillère à café de thym à faire infuser au moins cinq minutes dans une tasse d’eau bouillante. Adoucir avec une petite cuillère de miel. Le thym est connu pour ses vertus anti-bactériennes particulièrement efficaces pour prévenir et / ou soigner les affections hivernales. La lavande est connue d’abord pour ses qualités anti-septiques et cicatrisantes. Chaque tasse de cette infusion peut vous libérer pour plusieurs heures, voire une journée entière. Mais il faut se montrer patient. Néanmoins, ce remède n’éradique pas totalement la sinusite même s’il débouche nettement l’oreille ; les sensations de congestion au niveau du cerveau demeurent, atténuées toutefois. (Mais cessez de vous imaginer que vous avez une tumeur au cerveau ! )

    Donc, je pense m’en tirer un jour, à raison d’au moins deux infusions quotidiennes, une inhalation avant chaque shampooing, d’un kilo d’oignons par jour … Nan, même pas vrai, les infusions m’aident très bien  ;)

    Et pour guérir des petits bobos avec une bonne infusion voici le site du Petit Herboriste

     

     

     15 janvier 2013 | Gaffes, bévues... | Commenter (4)


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Janvier 2013 à 21:33

    'alcool à 90° ça marche bien. Le whiskey aussi, mais c'est dommage (dans la narine)

    2
    Jeudi 17 Janvier 2013 à 02:30

    Titanic, je ne l'ai jamais vu, mais j'ai pleuré en pensant qu'on a pu tourner ce genre de film.

    3
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 10:21

    @ Bicar : mmhmpf, je ne me sens pas d'humeur aventurière, là ...

    @ Mario B : donc quand tu auras besoin de pleurer pour vider tes sinus, tu pourras penser à l'inanité de l'industrie cinématographique hollywoodienne!
    (j'aime bien les films de James Cameron, et lui et son équipe ont énormément contribué à collecter des infos sur l'épave du Titanic)

    4
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 13:07

    @ Mario

    Tsss, cette manie qu'ont certains de mépriser le cinéma hollywoodien !

    D'une part, Hollywood a produit depuis un siècle de purs chefs d'oeuvre, d'autre part, même les grosses machines bien formattées peuvent me plaire. Deux exemples :
    Independance day : prototype du film amerloque patriotico- arrogant, m'en fous, moi je me marre et je me distrais en le regardant (et c'est gros 're').
    Titanic, donc, vu seulement 2 ou 3 fois, mais justement parce que je sais d'avance que ça va me faire chialer et que, moi, j'ai pas de sinusite !

    Et je pourrais en citer d'autres.

    Et le mélo ne me fait pas peur, comme j'ai dit ailleurs : "Si c'est fait pour faire pleurer Margot, je m'appelle Margot".

     

    5
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 13:20

    Ah non, pas "Independance Day"! Ce type de films diffuse des idées beurk, faut être trop intelligent pour y voir un Xième degré ... qui n'y est pas.

    "Le jour d'après", oui.

    6
    Lundi 18 Novembre 2013 à 15:14

    À part que j'ai bien ri en te lisant, j'ai un truc sérieux et utile. J'habite une station thermale où on pratique l'ORL. J'ai appris à me servir d'une pipette. il faut un verre normal et la pipette qui s'achète en pharmacie.

    Inutile de se ruiner en pschitts de Tartempion ou d'eau de mer. Il suffit de préparer sa bouteille de "sérum phy maison" : 1/2 l d'eau de source (non chlorée)+1 cà soupe de sel de mer+1 c à café de bicarbonate.

    Et en avant pour le lavage à grande eau.

    C'est plus agréable quand c'est tiède.

    S'installer devant lavabo ou évier, préparer mouchoirs en papier ou essuie tout, remplir la pipette ( la plonger dans le verre, aspirer un peu, vite reboucher avec l'index, renverser la tête en arrière, placer la pipette au dessus d'une narine tout en émettant le son kékékékéké pour ne pas avaler l'eau, rester quelques secondes avec l'eau dans le nez, se pencher en avant et moucher sans violence. Faire l'autre narine. On peut faire 2 ou 3 fois de chaque côté.

    J'ai découvert ça il y a 12 ans, et ça a changé ma vie. Je n'ai plus eu d'otites et mes rhumes sont bien moins gênants qu'avant. C'est le seul moyen de bien nettoyer des sinus.

    Je raconterai ça un jour chez la fourmi (ou mon nouveau curseur fait un tabac !)

    Je repars dans ton blog

    7
    Mardi 19 Novembre 2013 à 21:16

    Ah ben je note et expérimenterai aussi vite que possible, avec le bol que j'ai ça pourrait donner un petit billet piquant! :)

    8
    raph
    Jeudi 6 Avril à 22:12

    Bonjour,

    Comment s'est passée ton expérience avec le jus de citron dans le nez?

    Je suis curieux de ta réponse après plus de 4 ans.

    Merci et bonne soirée.

      • Jeudi 6 Avril à 22:55

        Eh bien, il me semble l'avoir racontée ! C'est horrible, t'as l'impression d'avoir fait l'erreur de ta vie et que ton cerveau est en train de cuire, et bon, oui, ça décape, mais ça irrite méchamment tes muqueuses.

        Curiosité : comment as-tu atterri là, alors que mon blog est censé être "verrouillé" (disons qu'il faut connaître quelques astuces Eklablog pour y accéder)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :